3 août 2009

Mon enfant bégaie : quand consulter ?

La Stuttering Foundation of America donne sur son site Internet des conseils pour aider les parents à savoir s’ils doivent ou non consulter un orthophoniste. Pour cela, ils ont rédigé une grille d’évaluation permettant d’identifier des facteurs de risque (voir tableau à gauche). Si votre enfant a au moins un de ces facteurs, ils vous conseillent de consulter.

Je reçois des messages de parents inquiets pour le bégaiement de leur enfant et il m'a paru utile de traduire cet article qui pourra les aider et aussi les rassurer. Cette grille d'évaluation me semble pertinente avec les études faites généralement sur le bégaiement (antécédents familiaux, âge de survenance...). Vous en trouverez ci-après la traduction complète. Si vous avez un commentaire à faire, n'hésitez pas.

Antécédents familiaux
Près de la moitié des enfants qui bégaient ont un bègue dans leur famille. Le risque que votre enfant bégaie vraiment, et que ce ne soit pas simplement des accidents de parole « normaux » à cet âge, augmente si ce membre de votre famille bégaie toujours. Le risque est moindre si cette personne a surmonté ce bégaiement durant son enfance.

Age d’apparition
Les enfants qui commencent à bégayer avant l’âge de 3 ans sont plus susceptibles de se débarrasser de leur bégaiement. Si votre enfant commence à bégayer avant 3 ans, il y a de fortes chances qu’il s’en débarrasse en 6 mois.

Le temps écoulé depuis l’apparition
Entre 75% et 80% des enfants qui commencent à bégayer vont retrouver une élocution normale dans les 12 ou 24 mois qui suivent, sans thérapie orthophonique. Si votre enfant bégaie depuis plus de 6 mois, il a moins de chances de s’en sortir tout seul. S’il bégaie depuis plus de 12 mois, la probabilité est encore plus faible qu’il s’en sorte sans aide.

Le sexe de votre enfant
Les filles ont une plus grande probabilité que les garçons de surmonter leur bégaiement En fait, il y a 3 à 4 garçons qui bégayent pour une fille. Pourquoi cette différence ? Tout d’abord, il apparaît que durant la petite enfance, il y a des différences innées dans les aptitudes au langage entre les garçons et les filles. Deuxièmement, durant cette même période, les parents, les membres de la famille et les autres personnes se comportent souvent différemment avec les filles et les garçons. Il est donc possible qu'il y ait plus de bègues chez les garçons que chez les filles à cause de différences de base dans les aptitudes au langage mais aussi dans leurs interactions avec les autres. Ceci étant dit, beaucoup de garçons qui commencent à bégayer vont surmonter ce problème. Ce qu’il est important de vous rappeler est que si votre enfant bégaie en ce moment, cela ne signifie pas forcément qu’il bégaiera toute sa vie.

Autre facteurs liés à la parole et au langage
Un enfant qui parle clairement avec quelques accrochages est plus susceptible de surmonter son bégaiement qu’un enfant que les erreurs de langage rendent difficile à comprendre. Si votre enfant commet de fréquentes erreurs de langages comme substituer un son à un autre ou oublier des sons dans les mots, ou a des difficultés à suivre des indications, cela doit attirer votre attention. Les découvertes les plus récentes contredisent les idées reçues sur le fait que les enfants qui commencent à bégayer ont en général un langage moins développé. Il semblerait, au contraire, qu’ils soient plutôt dans les normes, voire au dessus. Des aptitudes avancées au langage semblent même être davantage un facteur de risque pour les enfants dont le bégaiement persiste.

La présence de ces facteurs augmente donc le risque que votre enfant développe un bégaiement. Si votre enfant est concerné par l'un d'entre eux et montre les signes d’alerte mentionnés plus haut, vous devriez être vigilant. Vous pouvez consulter un orthophoniste spécialisé dans le bégaiement. Le thérapeute vous indiquera si votre enfant bégaie vraiment et déterminera s’il faut attendre un peu ou débuter un traitement tout de suite.

L'article original se trouve ici.

Le bégaiement chez l’enfant
"Des fois je bégaie", un livre pour les enfants de 7 à 12 ans
Mon enfant bégaie
Mon enfant bégaie : comment en parler à l’école ?
Des livres pour aider les enfants qui bégaient
Comment réagir au bégaiement de votre enfant
Ils se moquent de moi ! Comment répondre ?
Votre enfant bégaie : ne culpabilisez pas !"

16 commentaires:

Anonyme a dit…

j'habite Paris mon fils a maintenant 9 ans et souffre socialement à cause d'un bégaiement très spécial : il met des "mais" entre chaque mot, il "allonge" systématiquement ses début de mots

Que faire AIDEZ NOUS

Laurent L. a dit…

Le bégaiement peut en effet se manifester de plusieurs façons : par des blocages ou des répétitions mais aussi par l’utilisation de mots parasites (pour votre fils le « mais »), l’évitement (de mots ou de prises de paroles) ou la prolongation de certaines syllabes.

Il est toujours difficile de donner des conseils sur un cas particulier et je ne connais pas le parcours thérapeutique déjà suivi par votre enfant. Vous pouvez consulter une orthophoniste spécialisée dans le bégaiement (liste sur le site de l’APB www.begaiement.org).
Je vous invite aussi à venir faire un tour sur le forum "paroles de bègues" : vous y trouverez d’autres témoignages de bègues ou de parents d’enfants bègues et vous pourrez échanger sur votre cas particulier.

De votre côté, même si c’est plus facile à dire qu’à faire, efforcez-vous de soulager votre enfant en relâchant la pression qu’il peut ressentir : en lui laissant le temps de parler, en ne vous montrant pas gêné, peiné, impatienté ou agacé par son bégaiement et surtout en en faisant pas un tabou. Ceci est bien sûr valable pour l’ensemble de la famille. Ne prenez pas non plus la parole pour lui et n’acceptez pas qu’il refuse certaines prises de parole. Plus il évitera une situation de parole, plus cela deviendra ensuite une montagne pour lui. Par ailleurs, ne vous focalisez pas sur son bégaiement et essayez de valoriser d’autres aspects de sa personnalité. Grâce à vous, votre enfant doit comprendre qu’il ne se réduit pas à son bégaiement, qu’il n’a pas à culpabiliser parce qu’il bégaie et surtout que cela ne l’empêche pas de communiquer. L’idée n’est pas de nier son bégaiement mais de ne pas en faire le centre de sa vie et de vos soucis.
Une autre piste (encore une fois sans connaître votre enfant) : pourquoi ne pas essayer de l’inscrire à un cours de théâtre ? Cela lui apprendrait à affronter le trac lors de la prise de parole mais aussi à parler sur un texte précis où on ne peut pas insérer de mots « parasites ».

Bon courage et n’hésitez pas à me contacter par mail (voir mon profil).
Laurent

Ndiaye serigne a dit…

bonsoir,
j'habite à Lyon j'ai 27 ans. je suis d'origine sénégalaise. je fais un master 1 mais j'ai d'énorme difficultés pour parler correctement et cela me gêne vraiment pour la recherche d'emploi. j'ai le bégaiement depuis l'âge de 3ans jusqu'à aujourd'hui. je n'ai jamais consulté un spécialiste car je croyais que c'était naturel et incurable. mais quand même je parviens parfois à le dominer. c'était plus dure quand j'étais à l'école primaire. je reste des journées entiers avec mes amis sans parler, j'essaie toujours de participer au débat mais je n'arrive pas, pire encore quand il y'a présence d'une fille. j'ai besoin de vos conseils, votre aide

Laurent L. a dit…

@ndiaye : bienvenue sur le blog. En surfant ici, tu trouveras sans doute un certain nombre de conseils et de témoignages qui te seront utiles (voir la liste des articles à droite). Dans la section téléchargement, tu trouveras aussi des livres qui pourront t’aider. Je te conseille « auto-thérapie pour les personnes qui bégaient » de Malcolm Fraser et « redéfinir le bégaiement » de John Harrison. Tu peux les télécharger gratuitement : de quoi t’occuper pour l’été ! Tu peux aussi contacter l’Association Parole Bégaiement (voir dans mes liens) pour avoir les coordonnées d’une orthophoniste spécialisée dans le bégaiement ou participer à des groupes de parole (je crois qu’il y en a un sur Lyon). Va faire aussi un tour sur le forum "paroles de bègues", tu y trouveras écoute et réconfort. Et surtout garde le moral : il existe des solutions ! Tiens moi au courant.

Anonyme a dit…

Bonjour mon fils va avoir 3ans en décembre, il a depuis 1mous développé rapidement la parole, mais depuis quelques semaines bagaie. Ça m'inquiète beaucoup, que me conseillez vous. Merci

Laurent L. a dit…

Bonjour,
5% des enfants passent par un épisode de bégaiement et la grande majorité s'en sort sans problème. Souvent quelques conseils simples suffisent. Vous pouvez prendre rendez-vous avec une orthophoniste pour un diagnostic. Je vous conseille de vous rapprocher de l'association Parole Bégaiement qui vous donnera une adresse dans votre région. Voir sur leur site www.begaiement.org

Nadia a dit…

Bonjour.
Ma fille qui a 3ans et un mois bégaie depuis que on lui a enlever un bouchon dans les deux oreilles.
Elle est rester deux ans avec sans que personne s en rende compte.du coup elle parle très difficilement. Elle a le vocabulaire mais prononce très difficilement. Et à énormément de mal à se faire comprendre. Merci de m apporter une aide svp.
Cordialement

Laurent L. a dit…

Bonjour Nadia,
Pour vous rassurer, je vous conseille de consulter une orthophoniste qui pourra diagnostiquer s'il s'agit de bégaiement ou d'autre chose. Vous trouverez des contacts dans votre région sur le site www.begaiement.org.

Anonyme a dit…

bonsoir,
moi c'est Edwige depuis le Cameroun. ma fille a 5ans elle chante et recite bien mais quand elle s'exprime elle tire les mots en faisant un va et vient avec la tete de fois elle se tape le corps et apres elle ne dis plus rien, je m'inquiete beaucoup, je voudrais savoir si cela va passe ou bien que j'aille rencontre un specialiste. car cela fait deja 2 ans que c'est accentue, s'il vous plait aidez moi. merci d'avance.

Laurent L. a dit…

Bonjour Edwige, si votre fille lutte pour parler et que cela dure depuis deux ans, je pense en effet qu'il faudrait qu'elle voit un orthophoniste. En parallèle, vous pouvez suivre les conseils donnés dans les articles du blog pour la rassurer et l'accompagner avec bienveillance. L'Association Parole Bégaiement a peut-être des adresses au Cameroun, vous pouvez aussi vous rapprocher d'eux. Cela prendra peut-être du temps mais il ne faut pas se décourager !
Laurent

Anonyme a dit…

Bonjour et merci pour ce blog.

Mon fils de trois ans et 1 mois bégaie parfois peu, parfois beaucoup. Il est bilingue car ma femme est japonaise et nous l'avons éduqué dans les deux langues. Est-ce là la cause? Aussi, j'ai moi-même été bègue (je bégaye encore très rarement).

Laurent L. a dit…

Bonjour,

Aucune étude scientifique ne permet pour l'instant de dire que le bilinguisme est une cause de bégaiement. En revanche, il semblerait que si on arrive à supprimer le bégaiement dans une langue (celle des séances d'orthophonie), elle disparaît aussi dans l'autre langue, ce qui est une bonne nouvelle (source : "Les bégaiements" de Françoise Estienne, Henny-Annie Bijleveld et Anne Van Hout.)

En revanche, il a été démontré qu'i pouvait y avoir un "gène" du bégaiement, ce qui expliquerait qu'on trouve plusieurs personnes qui bégaient dans une même famille.

Quoiqu'il en soit, vous pouvez aller consulter votre médecin puis éventuellement une orthophoniste formée au bégaiement pour avoir un diagnostic complet. La prise en charge précoce donne généralement de bons résultats.

Laurent

sofia a dit…

Bonjour je viens vers vous car j'ai mon fils de 4 ans qui commence a bégayer alors avec son papa on lui dit de parler lentement et ça fonctionne mais j'ai peur que ça ne disparaisse pas et que ça s'empire. Je vais aller le mettre chez un orthophoniste. Y a t il des exercice a faire a la maison en famille pour l'aider

Laurent L. a dit…

Bonjour Sofia, vous pouvez aussi lui donner un modèle de parole lente et tranquille en le faisant vous même. Il y a aussi un exercice très sympa à faire à table. Ca s'appelle "le bâton de parole". Le principe est simple : seul celui qui a le bâton de parole dans la main peut parler et personne ne peut l'interrompre. Vous pouvez utiliser pour cela la salière, par exemple. Je le faisais avec mes enfants qui adoraient ça. Ca leur permettait de parler tranquillement, sans se précipiter par peur d'être interrompu et cela donnait aussi des conversations très intéressantes.
Laurent

Kyt a dit…

Je kyt je suis en Côte-d'Ivoire depuis maintenant 3 jours j'ai l'un de mes jumeaux de 2and 7 mois qui bégaie par moment en clignant des yeux des fois pour parler.et cela m'inquiète beaucoup

Laurent L. a dit…

Bonjour Kyt,
Je comprends ton inquiétude mais à cet âge le bégaiement peut disparaître rapidement en suivant les quelques conseils simples cités plus haut : l'écouter attentivement, ne pas l'interrompre ni le corriger et ne pas lui donner de conseils mais un modèle de parole lente et tranquille. Si cela se prolongeait, tu pourrais consulter un orthophoniste. L'association parole bégaiement a peut-être les coordonnées de praticiens en Côte d'Ivoire. Tu peux aller sur le site www.begaiement.org pour les contacter.
Laurent

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails
Une erreur est survenue dans ce gadget