2 janv. 2012

Les 25 choses que j'aurais voulu savoir sur le bégaiement

J’ai toujours été fasciné par les voyages dans le temps et par la possibilité de pouvoir modifier le cours de sa vie.

Mon livre préféré s’appelle « Replay » de Ken Grinwood. Le héros, un quadragénaire désabusé, succombe d’une crise cardiaque et se réveille aussitôt 25 ans auparavant, dans sa chambre d’étudiant. Tout autour de lui est comme dans ses souvenirs; une seule chose a changé : le contenu de son cerveau. Il a en effet conservé en mémoire toute son expérience et toutes les connaissances d’un homme de 40 ans. Il peut donc recommencer sa vie en s’appuyant sur cette mémoire du futur.

Comme je suis un type prévoyant, au cas où pareille aventure m’arriverait, j’ai fait la liste de ce que j’ai appris après des années de lecture, de réflexion, de rencontres et d’échanges sur le bégaiement. Je vais l’imprimer et l’apprendre par cœur… On ne sait jamais. Et comme je suis sympa, je partage ma liste avec vous. Que 2012 vous apporte bonheur, santé et fluidité !

Les 25 choses que j’aurais voulu savoir sur le bégaiement :

1. J’aurais voulu savoir que le bégaiement n’est pas une faute, encore moins ma faute.
2. J’aurais voulu savoir que le bégaiement n’est qu’un élément de ma personnalité.
3. J’aurais voulu savoir qu’accepter n’est pas se résigner.
4. J’aurais voulu savoir que le bégaiement n’est pas le responsable de tous mes maux.
5. J’aurais voulu savoir qu’il est possible de surmonter son bégaiement.
6. J’aurais voulu savoir que le point commun des personnes qui ont surmonté le bégaiement est qu’ils pensaient pouvoir guérir.
7. J’aurais voulu savoir que le bégaiement n’est pas un échec et la fluidité n’est pas un succès.
8. J’aurais voulu savoir qu’il faut oser être soi avec ses qualités et ses défauts.
9. J’aurais voulu savoir que parler ouvertement de son bégaiement est un soulagement.
10. J’aurais voulu savoir que les autres vivront mon bégaiement comme je le vivrai.
11. J’aurais voulu savoir que parler de son bégaiement, c’est ouvrir la porte sur un monde de découvertes et de rencontres exceptionnelles.
12. J’aurais voulu savoir qu’il ne faut jamais reculer devant le bégaiement.
13. J’aurais voulu savoir que chaque évitement est une perte de temps.
14. J’aurais voulu savoir que tout voyage commence par un premier pas.
15. J’aurais voulu savoir qu’il n’y a pas besoin d’être bon pour se lancer mais qu’il faut se lancer pour être bon.
16. J’aurais voulu savoir que la plus petite action est préférable à la plus noble des intentions.
17. J’aurais voulu savoir que "nous sommes ce que nous faisons régulièrement. L’excellence n’est pas une action mais une habitude." (Aristote)
18. J’aurais voulu savoir qu’être positif et changer mes pensées pouvait réellement changer ma vie.
19. J’aurais voulu savoir que le mot échec n’existe pas, qu’il n’y a que des résultats qui sont autant d’enseignements et de marches vers le succès.
20. J’aurais voulu savoir qu’il n’y a pas d’obstacles mais des opportunités d’apprendre et de se surprendre.
21. J’aurais voulu savoir que "bien communiquer n’est pas une question de fluidité. La communication et la fluidité sont deux choses bien différentes." (Rick Huss)
22. J’aurais voulu savoir que des personnes qui bégaient peuvent rivaliser avec les meilleurs orateurs du monde et gagner des concours d’éloquence.
23. J’aurais voulu savoir que le bégaiement ne résiste pas à l’humour et à l’auto-dérision.
24. J’aurais voulu savoir qu’il faut rechercher le plaisir, pas la performance.

25. J’aurais voulu savoir que j’écrirais ces lignes un jour...


Laurent

3 commentaires:

Cédric a dit…

1. Mais par quel moyen en arrive t'on à parler de faute ?
2. Avant tout de ta personne mais qui peut avoir un impact sur ta personnalité ;)
3. Question d'interprétation et de sensibilité. En fait je crois que c'est une question que je n'ai pas encore résolu, une question à laquelle je n'arrive pas encore à répondre
4. Voir ce que je disais en 2 ;)
6. C'est peut être aussi le cas de beaucoup de personnes qui bégaient
7. La fluidité sans évitement est un succès envers le bégaiement qui n'est pas un échec en lui-même
19. Les échecs sont les étapes vers la réussite
20. Les obstacles existent mais ce sont des opportunités pour nous renforcer
21. Oui parce qu'il y a plusieurs façons de communiquer
22. Oui les personnes qui bégaient peuvent devenir d'excellents orateurs
25. Et moi que je les lirais avec plaisir

Anonyme a dit…

Merci pour l'info, Laurent, moi aussi, ce sujet me passionne !
Et peut-être qu'on pourrait se servir de cette idée pour se reprogrammer, non ?

Charlie.

Laurent L. a dit…

Merci Charlie. Pour le voyage dans le temps, il existe en effet des techniques pour "retourner" dans son enfance ou à des moments marquants de sa vie et "reprogrammer" positivement notre perception de ces moments et les croyances et sentiments qui en ont découlé depuis. Un bon sujet d'article !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails
Une erreur est survenue dans ce gadget