15 déc. 2011

L'histoire sympa de la semaine : "si tu bégaies, tu es en bonne compagnie"

Juste une petite traduction entre deux posts... J'espère que ce témoignage de Russ Hicks vous fera sourire.

Il y a quelques années, la Stuttering Foundation of America a créé un poster rassemblant les photos de célébrités bègues. Sans doute pour donner une image positive des personnes qui bégaient et montrer aussi qu'on pouvait "réussir sa vie" tout en bégayant. Un jour, Russ a décidé d'afficher ce poster dans son bureau sans se douter que ça lui vaudrait l'un de ses plus beaux fous-rires...

Début de la traduction

Voilà plusieurs années, j'étais arrivé à la conclusion que le meilleur moyen pour parler ouvertement de mon bégaiement était d'afficher dans mon bureau le poster d'une association américaine « Si vous bégayez, vous êtes en bonne compagnie ». Sur celui-ci, il y avait des photos de bègues célèbres comme Churchill, Isaac Newton, Marilyn Monroe,..

De nombreuses personnes venaient dans mon bureau et je me suis dit que cela permettrait de sortir du déni que j'avais si soigneusement entretenu au fil des années. J'ai donc scotché le poster avec, je dois l'avouer, une bonne dose d'appréhension.

Le jour suivant, j'étais en train de téléphoner quand Wayne, un de mes collègues, est entré dans mon bureau. Pendant que je parlais, il s’est approché du poster et a commencé à le regarder. La conversation s'éternisait et Wayne continuait à scruter attentivement le poster, comme personne ne l'avait sans doute fait auparavant. Je n'avais jamais vu une telle concentration.

Finalement, après une éternité, mon appel a pris fin et j'ai raccroché. Mon coeur cognait en anticipant la conversation qui allait suivre. Qu'est-ce que j'allais dire ? Comment allait-il réagir ?

Finalement, j'ai ouvert la bouche : "W-W-Wayne," ai-je bégayé. "Qu'est-ce que tous ces gens ont en commun ?"

Il m'a regardé, est revenu vers le poster, puis s'est tourné à nouveau vers moi et il a lâché : "Ils sont tous morts !"

J'ai explosé de rire et Wayne, très content de son bon mot, s'est mis à pleurer de rire lui aussi. Quand nous avons repris notre sérieux, nous avons essuyé nos larmes et nous sommes tombés d'accord sur le fait que le bégaiement était une maladie mortelle ! Mais nous avons aussi parlé plus sérieusement. Il m'a dit que tout le monde au boulot savait que je bégayais mais que ça n'était pas grave. Qu’il avait lu attentivement le poster, appris plein de choses et trouvé ça super.

Depuis ce jour, le poster figure en bonne place dans mon bureau et accueille les gens lorsqu'ils me viennent me voir.

Fin de la traduction

Voilà c'était la "petite histoire rigolote qui fait du bien du jour". En plus, ça m'a permis de mettre une photo de Wayne's World sur le blog et ça, c'est mon petit plaisir ! Et je vous souhaite d'avoir plein de Wayne autour de vous !

Laurent

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails
Une erreur est survenue dans ce gadget