4 août 2011

Vidéos, citations, textes... Petit aperçu de la page facebook Goodbye Bégaiement !

En décembre dernier, j’ai créé une page Facebook « Goodbye Bégaiement ». Celle-ci est complémentaire du blog car elle permet de publier rapidement des infos intéressantes pour lesquelles je ne vais pas forcément consacrer un article complet.

Je sais que certains sont allergiques à Facebook : je vous ai donc fait une petite sélection des dernières publications. En espérant que cela vous donnera envie de devenir « fan » de la page. Pour cela il suffit juste de cliquer sur "J'aime" sur ce lien. Vous pourrez ainsi recevoir les prochaines infos, voir les commentaires et réagir vous-même. Allez ! C’est parti !


Des lectures utiles !

Un texte positif : "Changer d'état d'esprit", par Alan Badmington traduit par Richard Parent.
A télécharger ICI.

"Réduire les blocages du bégaiement en contrôlant la réaction corporelle dite vasalva." Présentation faite en mai 2011 à Buenos Aires par William Parry à la convention internationale de l’ISA. Merci à Richard Parent pour la traduction.

Un article sur la visualisation positive signalé par Hely (eh oui ! Vous pouvez aussi poster les infos qui vous semblent intéressantes).

Des citations à méditer !

Le témoignage d'Alan Badmington sur les vertus des pauses : "Faire des pauses m'a permis de résister à la pression du temps et de répondre (ou d'initier la conversation) seulement lorsque je me sentais prêt. J'ai trouvé ça vraiment puissant. Pour la 1ère fois de ma vie, je contrôlais la situation de parole – je ne me sentais pas sous pression pour parler avant d'y être bien préparé. Les pauses créaient un sentiment de tranquillité, de calme et de flegme. C'était un contraste saisissant avec la confusion, l'énervement et l'agitation auxquels j'étais devenu habitué. Je me suis senti immensément soulagé et à l'aise."

Et celui de Joseph Sheehan ("inventeur" du concept de l'iceberg du bégaiement) ‎"Une des caractéristiques du comportement de la personne bègue est qu’elle ressent fortement une pression dans le temps. Elle doit apprendre à se permettre des pauses dans son élocution, à affronter sa peur du silence, à s'arrêter pour reprendre son souffle pour mieux résister à la pression du temps.".

Des témoignages émouvants !

"Quand on me demande si c'est dur de bégayer, je réponds :
- Si je te donnais mon bégaiement, tu reviendrais au bout d'une demi-heure en pleurant et me suppliant de le reprendre !" Anonyme.

Bonjour, maman d'un petit garçon bégayant, je souhaiterais m'investir concrètement dans l'aide aux personnes bègues soit par le biais d'associations ou autres. Pourriez vous m'orienter? (recherche sur internet trop vague!) Merci. Jessica

Avant hier, je me suis mise à bégayer devant Nathan (4 ans, enfant qui bégaie), je me suis mise à dire "tu-tu-tu"; et cela l'a fait éclater de rire ! Il m'a même imité en riant... Cela m'a étonnée. Et je me suis posée pas mal de questions...
Est-ce qu'il se rend compte que lui-même bégaie ? Comment le prendrait-il si je riais quand il bégaie (je rassure tout le monde, je ne le fais jamais, je ne trouve pas ça drôle, mais finalement, lui, il trouve ça drôle?!...). Qu'en pensez-vous ? Alexa

A noter que des étudiantes en orthophonie laissent aussi de temps en temps des messages pour trouver des volontaires dans le cadre de leur mémoire de fin d’études.


Des façons originales de parler du bégaiement !

Avec l’arrivée d'un petit nouveau sur la blogosphère du bégaiement : Bérenger, 25 ans. Tous ses posts sont réalisés en vidéo. Une initiative très sympa et une jolie bouffée d'air frais : bienvenue Bérenger !
http://www.jebegaie.com/

Allez voir notamment son dernier vidéopost (ou presque, il publie tellement vite l’animal !) réalisé avec la complicité d'Olivier sur un Iceberg. Voilà de la bonne vulgarisation ! Encore !


La campagne de sensibilisation au bégaiement d'une association écossaise :
"Il y a des milliers de filles comme moi qui rêvent de devenir une star de cinéma. Mais je ne m'en soucie pas : c'est moi qui rêve le plus fort."
Saviez-vous que Marylin bégayait ? S'il vous plaît, soyez patient, nous avons tous quelque chose d'important à dire.
Sympa, non ?
Voir les 3 autres affiches ICI

La vidéo de la conférence annuelle de la National Stuttering Association à Dallas : 800 participants, 104 orthos, 100 ateliers, la présence de David Seidler, le scénariste oscarisé du "Discours d'un Roi". Le montage à partir de 3'50 sur "Firework" de Katy Perry m'a fait verser une petite larme (je suis un grand sensible)... Ca fait du bien de voir un tel dynamisme et un tel bonheur partagé autour du bégaiement !





Et même du people !

Goodbye Bégaiement et Un Olivier sur un Iceberg sont cités dans un article de 5 pages sur le bégaiement dans le numéro de juillet/août de la Sélection Reader's Digest. Merci Dr Monfrais !







Pour être informé des dernières nouveautés Facebook mais aussi voir les commentaires et réagir, c’est simple, il vous suffit de cliquer « j’aime » en haut de cette page ! Nous sommes déjà 300, venez nous rejoindre !

Et merci à tous ceux qui ont réagi à ces infos et apporté leur contribution !

A tout de suite !

Laurent

1 commentaire:

Bérenger a dit…

"un tel bonheur partagé autour du bégaiement"

J'aime beaucoup voir les mots "bégaiement" et "bonheur" associés dans une même phrase !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails
Une erreur est survenue dans ce gadget