23 août 2010

Bien préparer la rentrée scolaire

Bon d’accord, je sais que le titre de cet article va plomber l’ambiance mais je vous ai quand même un peu plus ménagés que les grandes surfaces qui nous parlent rentrée scolaire dès le mois de juillet.

Pour l’avoir vécu (eh oui, je suis allé à l’école, incroyable, non ?), je sais combien la perspective d’une rentrée des classes peut être stressante pour un enfant ou un ado qui bégaie : nouvel enseignant, nouveaux camarades, voire nouvelle école… Ca peut gamberger sec dans les jeunes méninges mais aussi dans celles de leurs parents avec des angoisses telles que :

- j’espère que l’enseignant ne vas pas nous demander de nous présenter…
- J’espère que la prof de langues ne va pas m’interroger…
- Comment faire si on m’adresse la parole ?
- Est-ce qu’on va se moquer de moi (cf post sur ce sujet) ?

Face à ces craintes, beaucoup de parents ne savent pas comment aider leur enfant. La rentrée scolaire étant la semaine prochaine, c'est un peu juste pour faire de votre fille ou de votre fils un Karate Kid. Il va donc falloir trouver d'autres solutions...

Je vous rassure, celle que je vous conseille aujourd'hui est très simple :

Parlez-en à l'enseignant.

Enfin simple... Le sujet est déjà souvent tabou au sein même de la famille, alors en parler à un prof… C’est pourtant une pratique constructive et utile. Je la pratique moi-même pour un de mes enfants qui est dyspraxique, un trouble pas très bien connu du grand public. Avec mon épouse, nous prenons rendez-vous en début d’année avec la maîtresse pour expliquer en quoi consiste la dyspraxie, les incidences sur certaines compétences scolaires et l’attitude à adopter. Nous tombons chaque fois sur des enseignants compréhensifs (dites vous bien que votre enfant ne sera sans doute pas le premier à bégayer dans leur classe) et je peux vous dire que cela soulage tout le monde ! Cela permet en plus d’initier une réelle relation de partenariat entre l’école et les parents.

Oui mais voilà : pas toujours facile d’expliquer ce qu’est le bégaiement et surtout quelle attitude adopter. Pas de panique ! Je vous ai trouvé deux documents qui pourront vous aider :

- Le premier est une plaquette de prévention diffusée par l’Association Parole Bégaiement à destination des enseignants d'école maternelle. Elle explique aux maîtres et maîtresses ce qu’est le bégaiement et surtout comment réagir concrètement face à un enfant qui bégaie. Vous la trouverez ICI

- Le deuxième est la lettre aux enseignants, tirée du livre « Des fois, je bégaie » de Eelco de Geus. Je vous la retranscris ci-dessous en intégralité. S’il ne se sent pas le courage d’en parler en face à face, votre enfant pourra la recopier et la diffuser auprès de ses professeurs.

Voilà donc deux bonnes opportunités pour commencer l’année sur des bases positives et remplacer le stress par le partage et le dialogue ! En plus, vous allez apprendre quelque chose à un prof ! Jouissif, non ?

Bonne lecture !


Lettre aux enseignants (tirée de Des fois, je bégaie de Eelco de Geus)

Chère maîtresse, cher maître, cher professeur,

On vous a demandé de lire ce qui suit parce que vous avez dans votre classe un enfant qui bégaie. Le bégaiement change d’un moment à l’autre et est différent pour chaque enfant. C’est ce qui le rend difficile à appréhender. Il est tout à fait possible que le bégaiement de cet enfant ne soit pas un problème pour vous ou pour les autres enfants. Mais il est aussi possible que les autres enfants réagissent au bégaiement et que vous-même ne soyez pas toujours sûr de la meilleure manière de traiter ce problème.

Les enseignants ont généralement beaucoup de questions…
· Est-ce que je peux être d’une quelconque aide ?
· Est-ce que je dois faire lire l’enfant à voix haute ?
· Est-ce que je dois parler du bégaiement avec l’enfant ?
· Est-ce que je dois en discuter avec la classe ?
· Est-ce que je dois ignorer le bégaiement ?
· Est-ce que je dois regarder l’enfant lorsqu’il bégaie ou au contraire détourner les yeux ?

Toutes ces questions sont légitimes. Les réponses diffèrent pour chaque enfant qui bégaie. Vous pouvez commencer par demander si l’enfant est suivi par un spécialiste et, si oui, contacter celui-ci pour savoir ce que vous pouvez ou devez faire. Il est souvent possible d’établir un plan permettant d’aider efficacement l’enfant à s’en sortir dans les situations scolaires.

La plupart des enfants détestent être traités à part et étiquetés comme différents des autres. Alors assurez-vous que l’enfant qui bégaie n’a pas certains privilèges ou n’est pas exclu de certaines activités de la classe. Si le bégaiement est sévère, il est conseillé de prendre l’enfant à part et d’aborder ouvertement le problème. Certains enfants apprécieront cela et se sentiront soulagés. D’autres refuseront d’en discuter. Le mieux est de respecter cela et de ne pas forcer l’enfant.

Le bégaiement est aussi dur pour l’enfant que pour vous, et même probablement plus. Il ou elle a donc besoin de tout le soutien émotionnel possible. Vous aiderez l’enfant en l’acceptant tel qu’il est, en étant chaleureux, compréhensif et en le soutenant par votre attitude. Vous n’avez pas à le montrer ouvertement, l’enfant en sera conscient et se sentira plus en sécurité. Merci pour votre aide.

5 commentaires:

Richard Parent a dit…

Laurent, tu es vraiment super. Tu as un bon sens du "timing" (comme on dit ici en Amérique).
Richard Parent

Anonyme a dit…

et oui la rentrée approche... Le livre "dès fois, je begaie" est dans le cartable, Arthur va la présenter à sa nouvelle maitresse et puis il retouve tous ses copains dans la classe donc pas trop de soucis.
bonne rentrée à tous

emma et arthur

Laurent L. a dit…

Bonne rentrée à Arthur !

Anonyme a dit…

moi aussi j ai beaucoup souffert du begaiement .la programation neuro liguistique m a beucoup aide .

Laurent L. a dit…

La PNL est en effet utilisée dans le traitement du bégaiement. Vous trouverez des infos intéressantes sur ces deux liens (en anglais):
http://www.masteringstuttering.com/Testimonies/Mastering_Stuttering_Testimony_.htm
http://www.stammering.org/neurosemantics.html

Ton témoignage est intéressant : comment et avec qui as tu eu recours à la PNL ?

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails
Une erreur est survenue dans ce gadget