5 juil. 2010

Bégaiement : ce que vous pouvez y faire

Je continue ma traduction du livre «Conseils pour ceux qui bégaient » en vous livrant aujourd’hui le chapitre rédigé par Margaret Rainey. Comme ses confrères, Margaret est une spécialiste de la parole ( Ph.D., Director Speech Pathology, Shorewood Public Schools, Wisconsin) et elle est aussi une personne bègue.

Avoir le témoignage d’une femme qui bégaie est plutôt rare, encore plus lorsqu’elle est aussi orthophoniste ! Vous verrez que Margaret a des choses à dire et que sa sensibilité féminité ne l’empêche pas d’avoir un discours très direct, quitte à bousculer un peu son interlocuteur ! Comme elle le dit en introduction « Personne ne devrait mâcher ses mots lorsqu’on parle du problème du bégaiement. Le problème est trop vital pour être traité autrement que par la sincérité. »

Dans ce chapitre, elle explique les conseils qu’elle a donnés la veille à un jeune homme bègue venu l’interroger à la fin d’une de ses conférences. Voici les questions qu’il lui a posées :
- Est-ce qu’il y a une cause physique au bégaiement ?
- Qu’est-ce que les gens pensent de moi ?
- Est-ce que je guérirai un jour ?
- Où puis-je trouver de l’aide ?

Je suis sûr que vous brûlez de connaître les réponses, non ? Alors, cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger le document. Mais, je vous ai prévenu, Margaret n’a pas sa langue dans la poche…

Téléchargez le début de traduction de "Conseils pour ceux qui bégaient"

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci Laurent pour tout ce travail que tu fais.
Je n'avais jamais pris le temps de lire ces textes et je suis ravi de pouvoir le faire.
Daniel P.

Anonyme a dit…

Vous faites un travail remarquable. Merci et bon courage pour la suite.


Phil.

Laurent L. a dit…

@Daniel et Phil : merci beaucoup pour vos retours. Rien de mieux que des encouragements pour continuer à avoir la pêche !

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails
Une erreur est survenue dans ce gadget