9 juil. 2016

Réponse à une jeune fille qui a peur de ne jamais se marier

Il m'arrive de recevoir des messages d'ados qui me demandent conseil et il n'est pas facile de trouver les mots pour rassurer et encourager sans passer pour un vieux con sentencieux ou le gars qui a trouvé la vérité universelle, comme on en croise parfois sur les réseaux sociaux. Parce que c'est à chacun de trouver sa solution et sa voie vers la liberté de communication.

Stuttering Jack est un blogueur américain prolifique et inspiré. Il a publié sa réponse à une adolescente de 16 ans qui se tournait vers lui pour avouer sa détresse et rechercher de l'aide. Voici un extrait de cet appel au secours :
J'ai essayé un groupe de self-help, j'ai assisté à une conférence et me suis lancée dans un nombre incalculable de thérapies. J'ai aussi eu un appareil auditif. J'ai cessé de bégayer durant 6 mois et c'étaient les plus beaux jours de ma vie mais, soudainement, c'est revenu. Et c'est revenu violemment. Je ne peux même pas sortir un mot sans bégayer. Je suis arrivée à un point où je préférerais perdre totalement ma voix, pour que plus personne n'attende que je parle, plutôt que de me débattre pour sortir la moindre phrase... Je n'ai que 16 ans mais la vie est tellement dure pour moi. Je sais que ça ne va pas s'arranger, que ça ira même de pire en pire. Je sais qu'il n'y a pas de guérison. Je ne peux même pas imaginer me marier. Et pourtant je voudrais tant me tenir devant l'autel, vêtue d'une magnifique robe blanche et être capable de dire 'Oui.'"

Jack lui a fait une très belle réponse et j'ai eu envie de la partager avec vous. J'ai traduit le début de son texte :

"Je suis avec toi, et avec tous ceux qui ont des blocages sévères de la parole et la grande anxiété qui va avec, et je sais exactement ce que tu ressens dans ce moment difficile de ta vie... Je pense qu'un jour, comme certains d'entre nous, tu verras ton problème comme une bénédiction plutôt que comme une malédiction. Cela va certainement construire ta vie mais tu seras l'architecte de ton existence et tu dois apprendre à modeler ta vie avec l'argile qu'on t'a donné.

Tout d'abord, tu dois accepter ce qui est. Tu ne pourras jamais changer sans avoir auparavant profondément et complètement accepté la situation et appris à t'aimer pleinement telle que tu es. Assume la pleine responsabilité de ta situation. Tu n'es pas une victime brassée par les courants de la vie. C'est en ton pouvoir de changer et les réponses qui TE conviendront sont là, autour de toi, attendant d'être découvertes. Tu dois juste partir à leur recherche, et ce sera ce voyage, pas la destination, qui nourrira ton âme.
Aime-toi et aime tous ceux à qui tu parles, cela seul t'aidera à éloigner la peur de parler aux autres.

Ensuite, tu dois cesser d'utiliser tes affirmations et visualisations négatives. Ce sont des forces puissantes qui travaillent contre toi. Au lieu d'affirmations négatives comme 'la vie ne va pas s'arranger mais empirer', 'Je sais qu'il n'y a pas de remède', 'une amélioration tiendrait du miracle', une vie qui ne compte pas' et des visualisations comme 'je ne vois pas cela arriver', 'je ne m'imagine même pas mariée', je veux que tu utilises des affirmations et visualisations positives qui créent, dans ta tête, les images que tu veux voir dans ta vie, même si elles ressemblent à un rêve lointain, et que tu les gardes en tête, avec des couleurs éclatantes. Visualise-toi dans cette image idéale et ressens ce que cela serait de vivre ce rêve. Fais cela chaque jour et tu commenceras à t'en rapprocher, même si cela paraît encore loin.

Dans ce que tu me dis, le plus encourageant est que tu as fait récemment quelque chose qui t'a permis d'être totalement fluente, durant un certain temps. Et ensuite le bégaiement est revenu. Cela me montre, et devrait te montrer, qu'il y a une combinaison (ou plusieurs combinaisons) qui débloquera ton bégaiement. Tu l'as trouvée une fois, alors il est maintenant temps de démarrer ton propre programme de recherche pour trouver une combinaison qui t'apportera de nouveau ce que tu sais maintenant être possible. Qui a dit que le bégaiement ne pouvait être guéri ? Le bégaiement peut être guéri mais c'est un chemin personnel, qui peut être plus ou moins long. Pour toi, la guérison ne sera peut-être pas une fluence totale, et elle ne sera peut-être pas trouvée sur le chemin que d'autres ont choisi de prendre, mais tu dois être convaincue que TA guérison est possible. Pour certains, le chemin peut être facile, pour d'autres ce sera un voyage épique, mais plus long sera le chemin vers ton propre nirvâna, plus tu apprendras sur toi-même et sur la vie en général. Ta guérison ne sera peut-être pas une fluence totale, plus probablement un niveau d'acceptation et une méthode pour contrôler ton problème, mais tu trouveras TA réponse, si tu en assumes la responsabilité et débutes ta recherche dès maintenant."

Voici le lien vers l'article complet (en anglais).

À partager largement parce que de nombreuses personnes ont besoin de lire ces paroles réconfortantes ! Merci Jack !


Laurent

1 commentaire:

Richard Parent a dit…

Quel beau message en effet. Il sait de quoi il parle notre ami Stuttering Jack.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails
Une erreur est survenue dans ce gadget