12 mars 2013

Entretien avec Yoann, "The Voice" des personnes qui bégaient

Il y a quelques semaines un frisson de plaisir a parcouru le petit monde du bégaiement. 

L’émission de télévision The Voice venait de révéler le talent de Yoann Fréget, un chanteur de Gospel qui a marqué les esprits par son interprétation magnifique d’une chanson de Whitney Houston et sa manière toute aussi magnifique d’assumer et de présenter son bégaiement. 

Grâce à sa personnalité étonnante et attachante, il est devenu instantanément l’un des chouchous du public et les media ont voulu en savoir plus sur son histoire.

Dès le départ, Yoann a parlé de manière très positive de son bégaiement et a envoyé des messages qui m’ont interpellé. Tout d’abord, lorsqu’il a déclaré juste après sa prestation : « je suis ici pour être moi-même. » puis dans une interview : « J’ai appris à me poser, à être davantage contemplatif, pas dans la frénésie permanente, j’ai réussi à prendre les choses avec détachement. »

J’ai donc eu envie d’en savoir plus et je l’ai contacté via Facebook. Le monde du bégaiement étant petit, il se trouve que Yoann connaît bien Sonia, la jeune étudiante ortho qui a témoigné récemment sur le blog et il a accepté très gentiment de répondre à mes questions. Il m’a également proposé de diffuser l’enregistrement audio de cet entretien. J’ai trouvé que c’était une excellente idée : voici donc le premier podcast du blog qui va permettre à Goodbye Bégaiement d'avoir lui aussi sa VOICE ! :-)

J’ai passé un excellent moment avec Yoann. C'est un plaisir de l'écouter et je pense que ses paroles et son expérience vont vous donner des pistes intéressantes... L’entretien se découpe en trois parties :
- l’enfance et l’adolescence de Yoann et l’évolution de son rapport au bégaiement.
- L’apport de la musique et du chant dans son voyage vers la fluidité.
- Les messages qu’il souhaite transmettre à ceux qui bégaient mais aussi à ceux qui ne bégaient pas. 

Je vous propose aujourd’hui de découvrir les deux premières parties.

Un dernier mot avant de vous laisser avec Yoann : samedi 16 mars, c'est le début des "battles", où les candidats vont "s'affronter" 2 par 2 et, à en juger par la bande annonce, il passera sûrement ce soir-là ! Pour prolonger le frisson, soutenir Yoann et montrer que le public l'adoooore, téléchargez sur ce lien son interprétation de « The greatest love of all ». Je l’ai fait et mes oreilles n’ont jamais été aussi détendues... 

Bonne écoute et n'hésitez pas à laisser vos commentaires : Yoann se fera un plaisir d'y répondre.

Laurent

Interview de Yoann : 2 premières parties (cliquez sur la flèche du lecteur).


Les messages de Yoann pour ceux qui bégaient... et ceux qui ne bégaient pas.
 La page Facebook de Yoann

8 commentaires:

Ingrid a dit…

Bonjour Yoann ;
C'est un très beau témoignage . Les personnes qui bégaient sont avant tout des être humains et on le droit au respect comme tous les humains. je pense effectivement comme tu le dit qu'un choc , un accident de la vie peut arriver à n'importe qui et à n'importe quel âge et provoquer le bégaiement.
En tous cas ton message est touchant et j'espère qu'il aidera beaucoup de personnes qui vivent avec ce handicape. Bonne continuation à toi dans The Voice , tu es un Grand Artiste

La maman de Nathan a dit…

Mille mercis pour ce magnifique témoignage qui nous donne plein de clés pour aider nos enfants !

Sarah a dit…

Très beau témoignage qui m'en a appris plus d'une chose sur le bégaiement, sur la relation bégaiement et les autres et ça a eu des répercutions sur moi ( ça m'a énormément touché).
Bonne continuation à Yohann et Laurent...que te dire? T'es super!

leeladhar a dit…

je suis vraiment très content que ça vous plaise, et encore plus si ça peut vous éclairer! A bientôt! Yoann

Sarah Hervé a dit…

Un message intelligent, mature, positif comme on les aime...

La spontanéité de Yoann et l'acceptation de son bégaiement font qu'on écoute le contenu de son récit avec grand plaisir.

Et merci pour le message concernant la méditation. Le dernier congrès mondial du bégaiement nous a bien montré qu'on allait de plus en plus vers la thérapie par la méditation ou pleine conscience. Yoann a tout compris.

Anonyme a dit…

Merci énormément pour tout le bonheur et la joie dans laquelle cette interview m'a laissé!!! Tellement d'optimisme, de conseils et de bienveillance ne pourront que m'aider à surmonter mon bégaiement!! Merci pour ce message rempli d'espérance et de paix et qui aidera, j'en suis sûre, les personnes qui bégayent!!! Merci!!

Olivier a dit…

Yoann a une voix magistrale, respect total pour son parcours, mais c'est à mon avis un de la désinformation de dire que le bégaiement est 'causé' par un choc émotionnel ou un traumatisme. le terme 'déclenché' serait plus correct.

Bien sûr, les médias n'ont pas attendu Yoann pour dire n'importe quoi et son contraire sur le bégaiement, mais maitenant qu'il a gagné, ça va pas aider...

nicolas a dit…

merci Yoan, je m'appelle Nicolas, j'ai 12 ans, je bégaie aussi, et merci pour les conseils.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails

Cet article vous a plu ? Faites le savoir !