14 avr. 2011

Un cadeau à imprimer : le cercle vertueux de la parole fluide !

En furetant sur Internet, je suis tombé sur une présentation réalisée par William D. Parry pour animer un atelier intitulé « Combattre les blocages liés au bégaiement ». Pour ceux qui ne le connaissent pas, William (alias Bill) est devenu avocat, spécialiste de la parole et du langage et membre très actif de la National Stuttering Association, après avoir surmonté son bégaiement en élaborant sa propre méthode qu’il a popularisée dans le livre « Comprendre et contrôler le bégaiement : une nouvelle approche basée sur la compréhension du mécanisme Valsalva », dont j’avais parlé ICI (ouf ! la phrase est terminée, vous pouvez respirer !).

Un schéma m'a tapé dans l'oeil. Je me suis dit : "Mais oui ! C'est exactement ça !" Il est vraiment très bien pensé, à la fois synthétique et explicite, et je pense qu’il pourra vous aider. Cela s’appelle « Le cycle de la fluidité (ou de la fluence) ». Avant de vous le présenter, il faut comprendre que ce cercle vertueux doit remplacer le cercle vicieux (voire infernal) du bégaiement, c'est-à-dire la manière pas très positive ni constructive dont nous le vivons habituellement. Bill en parle dans sa présentation et cette description se retrouve aussi dans d’autres ouvrages et sous d’autres plumes. Présenter ce cercle vicieux m’a paru être un préalable important car si vous ne vous reconnaissez pas dans cette description, le cercle vertueux de Bill ne vous sera guère utile.

1ère étape : l’anticipation.

Vous anticipez que vous allez bégayer sur un mot, un son ou plus généralement dans une situation donnée. Il se passe des trucs pas très agréables dans votre poitrine ou votre estomac et vous ne pensez qu’à ce mot ou bégaiement possible. Ce qui vous fait peur, ce n’est pas le bégaiement lui-même mais le fait que vous pensez que c’est grave de bégayer. En effet, vous pensez que votre valeur et votre personnalité se résument à votre aptitude à bien parler ou non.

2ème étape : la mise en place de stratégies pour surmonter ce bégaiement.

Ces stratégies sont variées mais voici en vrac les plus répandues :

  • La technique de la lanceuse de poids bulgare : vous bandez vos muscles, forcez et grimacez pour jeter le plus loin possible les mots coincés dans votre gorge ou votre bouche.
  • Le scratch de David Guetta (ou technique du disque rayé) : Je ne peux pas m'empêcher de partager avec vous cette description du « backward » ou « scratch arrière » trouvée sur le site d'un DJ : « Il suffit de faire revenir le scud en arrière et de fermer le CrossFader si on veut revenir en avant à l'endroit où le Scud devrait être. Tu peut mettre un petit effet en ne revenant pas en avant mais c'est risqué il faut bien maîtriser le Tempo du scud pour pas être trop en décalage. » C'est clair, non ? En langage bégaiement, ça veut dire que je répète en boucle le même début de phrase et m'arrête toujours au même endroit.
  • La technique Usain Bolt (autrefois nommée technique Carl Lewis) : vous sprintez comme un malade en espérant que la vitesse vous fera passer l’obstacle,
  • La technique David Copperfield : ni vu, ni connu, vous remplacez le mot redouté par un autre.
  • La technique Alzheimer : vous faites mine d’avoir oublié ce que vous vouliez dire ou de ne pas trouver vos mots.
  • La technique du mime Marceau : vous n'ouvrez pas la bouche, mimez ce que vous voulez demander, l'écrivez sur un bout de papier ou feignez de ne pas parler français (les personnes qui ne bégaient pas vont croire que j'exagère... Même pas !) Vous faites aussi en sorte d'éviter les situations que vous ne sentez vraiment pas (avec des excuses aussi crédibles qu'une crise d'appendicite aigüe, un accès de choléra fulgurant ou le déraillement de votre métro).

3ème étape : la confirmation.

Vous avez passé cet épisode de bégaiement redouté grâce à vos stratégies habituelles qui ne sont ni agréables ni valorisantes et cela vous a apporté différentes confirmations sur vos croyances. Celles-ci, par exemple :

  • Parler est une chose très difficile !
  • Je dois forcer, insérer des onomatopées, me racler la gorge ou parler à toute vitesse pour surmonter un bégaiement
  • Le mot « café » est définitivement impossible à prononcer et je dois me résigner à boire de la tisane jusqu’à la fin de ma vie.
  • Je suis vraiment un gros nul qui dit « gant de pied » parce qu’il a peur de déraper sur « chaussette » !
  • Je n'oserai jamais lever la main en classe, prendre la parole dans une réunion ou aborder la fille ou le garçon qui me plaît.

4ème étape :

Une nouvelle situation de parole se présente et, vous savez quoi ? On revient à la première étape ! Ce que vous avez vécu précédemment vous a en effet confirmé que vous devez craindre les moments de bégaiement et que parler est une torture ! Alors c’est reparti pour un tour de train fantôme. Attention, vous allez finir par vous rendre malade !

Stop !

Pour vous aider à briser ce cycle infernal, Bill Parry a dessiné le cercle vertueux de la fluidité (ou fluence). Je vous l’ai traduit avec plaisir car je pense que c’est vraiment le genre de choses concrètes et utiles qui peuvent vous aider.



Ce cercle a l’avantage de bien intégrer les composantes comportementales et « mécaniques » sur lesquelles, je pense, doit reposer une bonne thérapie du bégaiement. La partie « mécanique » présentée par Bill est bien sûr basée sur sa propre méthode. Mais peu importe. Vous pouvez remplacer les points 3 ou 4 par les techniques de votre choix, celles données par votre orthophoniste ou acquises lors d’un stage de lutte contre le bégaiement, ou bien encore celles que vous avez vous-même élaborées.

Je vous ai mis sous forme d’image cette traduction du « cercle vertueux de la parole fluide ». Vous pouvez la télécharger, l'imprimer, la coller sur votre frigo ou le miroir de votre salle de bain, vous en servir comme set de table, l’agrandir en poster géant ou la réduire pour la glisser dans votre portefeuille. Il y juste une condition d'utilisation : dites-moi ce que vous en pensez !


Laurent

17 commentaires:

ana a dit…

J'aime beaucoup les différentes techniques... :)

Bon, sinon je trouve que la police de ton image est un poil petite...

Laurent L. a dit…

@Ana : C'est fait exprès, petit scarabée... Seuls les plus motivés accèderont à la lumière !
J'ai fait une modif : si tu cliques sur l'image, elle s'affiche maintenant en grand dans ton navigateur.

Anonyme a dit…

Et bien, moi, je dis bravo Laurent pour ce post encore une fois très captivant.
Je vais, de ce pas, imprimer cette fiche qui sera assurément utile.

Jean Louis

Patrick a dit…

Très bon ce cercle vertueux, oui !

redj1290 a dit…

"Le scratch de David Guetta", mon préféré. Je l'utilise tous les jours. Pas besoin de platines ni rien du tout..la grande classe quoi!

Merci pour l'article :)

Laurent L. a dit…

@Jean-Louis, Patrick et Red : merci pour vos retours !

UNE PRECISION IMPORTANTE : Une ortho a travaillé sur ce cercle vertueux avec un groupe de patients et m'a contacté pour me signaler ceci : au point 3, il est conseillé de relâcher votre abdomen lorsque vous respirez. C'est bien ce qui est dit dans la version originale ("relax your abdomen as you exhale") mais cela peut prêter à confusion. En effet à l'expiration, les abdominaux se contractent légèrement pour faire remonter le diaphragme et expulser l'air. Il ne faut donc pas confondre abdomen et abdominaux : l'abdomen doit bien être relâché au sens qu'il se dégonfle comme un ballon à l'expiration. Je ne sais pas si je suis très clair... Si une ortho veut mettre son grain de sel, je suis preneur !

Ryme a dit…

Bonjour Laurent,
Orthophonistes, psychothérapeutes, ouvrages ... Et voilà 10ans après je bégaie toujours, en effet, ca m'arrive trop souvent quand je dois prendre la parole en public et surtout en classe , autrement avec mes amis ca se passe plutôt bien .
J'opte souvent pour le sratch "David cooper " et "Alzheimer" quand il le faut.
Et voilà , j'ai ma soutenance de 3ème année dans un mois :) et je dois chercher du travail pour le mois de juin . "serveuse" , "vendeuse" ou "téléopératrice",rien qu'en y pensant j'ai le vertige.
Bon , je pense que je suis un peu hors sujet là mais c'était juste pour vous demander comment pouvoir retenir toutes ces consignes (cercle vertueux) à l'instant T.
Comment pouvoir se dire autant de choses en un laps de temps quand le cerveau est occupé par tout ce qui entoure.J'ai deja eu à utiliser quelques une de ces méthodes avec mon ancienne orthophoniste, mais quand je suis face au bégaiement, je ne pense plus qu'à ma DéLIVRANCE !!
Desolée, c'était un peu long !!
Sinon , merci pour ce blog, j'adore!
Bonne fin de journée!

Laurent L. a dit…

Salut Ryme et Bienvenue. C'est marrant que tu parles des jobs de "serveuse", "vendeuse" parce que mon prochain article sera la traduction du témoignage d'une jeune femme anglaise qui bégaie et explique comment elle a exercé avec succès ce genre de boulots ! A suivre, donc.
Pour le cercle vertueux, c'est plus un état d'esprit général qu'une technique à mettre en oeuvre à l'instant T. Pour les étapes 3 à 4, qui portent surtout sur la façon de parler, tu as raison : quand on est en plein flip, difficile d'avoir les idées claires et de se rappeler tout cela. Le conseil que je pourrais te donner est le suivant : exerce-toi à utiliser cette façon de parler même quand tu es fluide (quand tu parles avec tes amis par exemple), ce sera alors beaucoup plus facile d'y avoir recours en période de stress, presque sans réfléchir. Quand à tes présentations en public et à ta soutenance, le mieux est d'annoncer dès le départ que tu bégaies, ça t'enlèvera pas mal de pression.
Vois aussi mon précédent post "6 conseils pour vos oraux..." avec dans les commentaires le témoignage de Clément.

Ryme a dit…

Salut Laurent,
Merci pour tes conseils , je fais de mon mieux jusque là ..
Quoique ma soeur a cru bon de me dire pour "m'encourager" que " si elle était membre du jury de ma soutenance , elle m'aurait attribué une excellente note pour mon rapport (qu'elle avait lu) même si je ne soutiens pas bien mon projet ... Youpi -_-'
(je lui en veux pas, en tout cas , personne ne peut comprendre un bègue mieux qu'un autre bègue). :)
J'attends impatiemment l'article sur le témoignage de la jeune serveuse!!
A bientôt !

Anonyme a dit…

BONJOUR!
C FLOREANO!
je suis comptable - auditeur de formation, actuellemnt je suis stagiare comptable dans une agence de voyage-tourisme. je viens de finir trois mois de stage. je begaie beaucoup, et je suis tres timide parceque j'ai peur de bloquer sur les mots. quand je commmence à parler, je suis bloqué en début de phrase. je fais beaucoup d rapport par mail , parceque j'ai peur qu'on me demande: " tu as fais ça comment?" comment faire pr me sentir libéré et parler sans peur avec mes collègues? est ce le beagaiement peut faire croire à l'employeur que je ne connais rien et aboutir à un stage non concluant? merci

Laurent L. a dit…

Bonjour C. FLoreano et bienvenue sur le blog. Est-ce que tu as essayé de parler à tes collègues et à ton patron de ton bégaiement ? Tu pourrais expliquer à ton patron que tu bégaies et que c'est pour ça que tu ne parles pas trop mais que tu apprécies ton stage et que ça ne t'empêche pas d'être compétent. Le bégaiement n'empêche pas de travailler et d'être apprécié. Pour travailler sur ton bégaiement, tu trouveras dans la section téléchargement des livres à télécharger qui pourront t'aider. Bon courage et n'hésite pas à poser des questions.

Dora a dit…

Alors moi je ne baigaie pas du tout avec mes amis avec ma famille au téléphone mais la je vien detre engager comme teleoperatrice et je flippe grave surtt sur l'épreuve du teste sous les yeux de mon employeur car rien k'a l'idée d'être observer je stressé grave et j'ai du mal à sortir le premier mot je fais généralement le truc de cooperfield

Laurent L. a dit…

Bravo Dora ! Je comprends que ce soit stressant mais ça va sûrement aussi être sacrément formateur et le téléphone ne sera bientôt plus une source de crainte pour toi. Tiens nous au courant.
Laurent

Anonyme a dit…

Bonjour, je suis bègue depuis l'âge de 12 ans aujourd'hui j'ai 19 ans et je n'arrive toujours pas à surmonter mon bégaiement. Bientôt j'ai à passer un oral de français et je ne sais que faire.

Laurent L. a dit…

Bonjour,

Voici 2 articles du blog pour t'aider à préparer ton oral. Copie les liens dans ton navigateur :
http://goodbye-begaiement.blogspot.fr/2009/06/begaiement-oraux-et-entretiens.html

et
http://goodbye-begaiement.blogspot.fr/2011/03/comment-vous-debarrasser-de-vos.html

Tu trouveras aussi des conseils sur le site de Bérenger :
http://www.jebegaie.com/1/post/2011/11/comment-ne-pas-begayer-conseils-pour-faire-une-presentation-orale-ou-passer-un-entretien-quand-on-begaie.html

Bonne préparation et tiens-nous au courant !

Laurent

Anonyme a dit…

Je ne sais pas si j'ai bien fais mais j'ai choisi comme "la bégaiement comme thème.

Laurent L. a dit…

Tu as super bien fait ! C'est le meilleur moyen pour expliquer ce que tu as et pour être ensuite à l'aise avec. Tu trouveras sur le blog des témoignages d'enfants ou ados qui l'ont fait. Pour préparer ton exposé, tu peux aussi aller sur cette page :
http://goodbye-begaiement.blogspot.fr/2011/10/on-ne-vous-demande-pas-de-begayer-juste.html

N'hésite pas à me faire un mail si tu veux que je t'aide à le préparer.

Laurent

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails
Une erreur est survenue dans ce gadget